Pour prendre rendez-vous, téléphonez dans l'un de nos cabinets

Brest Liberté

Tél : 02 98 46 11 11

1 bis place de la Liberté29200 Brest

Plus d'infos »

Brest Pasteur

Tél : 02 98 31 32 88

34 rue Moulin à Poudre29200 Brest

Plus d'infos »

Plougastel

Tél : 02 98 40 34 34

4 pl Jean Fournier29470 Plougastel Daoulas

Plus d'infos »

Saint-Renan

Tél : 02 98 84 97 82

9 rue de Brest29290 Saint-Renan

Plus d'infos »

Infiltration des articulations inter-apophysaires postérieures lombaires

Principe de l’examen

Consiste à injecter un anti-inflammatoire corticoïde dans les articulations inter-apophysaires postérieures lombaires (souvent les deux derniers étages lombaires L4-L5 et L5-S1) pour soulager une douleur lombaire.

But

Confirmer la responsabilité des articulations interapophysaires postérieures comme étant la cause de la douleur lombaire et soulager cette douleur lombaire en injectant un corticoïde retard à action anti-inflammatoire dans l'articulation concernée.

 

  

Après l’examen

Vous devrez rester au repos dans les 48h suivant le geste.

Complications

Comme pour toute ponction, il existe un très faible risque d’infection. Toutes les précautions nécessaires sont prises pour l’éviter.

Déroulement de l’examen

  • Après avoir signalé votre arrivée à l’accueil, on vous fera patienter quelques minutes en salle d’attente.
  • Avant l’examen, vous passerez au vestiaire pour vous dévêtir (on vous indiquera les vêtements qu’il faut ôter).
  • Des radiographies sans injection des articulations à ponctionner seront réalisées en l’absence de clichés récents.
  • Vous serez allongé sur le ventre.
  • La manipulatrice vous préparera pour la réalisation de l’examen ( position adéquate en fonction de la zone à explorer et désinfection ).
  • Le médecin préparera son matériel stérile nécessaire à la réalisation de l’injection.
  • Pour des raisons d’hygiène, un champ stérile sera posé sur la zone à infiltrer.
  • Après une asepsie rigoureuse, une anesthésie locale plan par plan est réalisée en introduisant l'aiguille jusqu'au niveau de l'articulation sous contrôle radiographique.
  • Le produit de contraste iodé sera ensuite injecté pour confirmer le positionnement de l'aiguille dans l'articulation.
  • Le radiologue réalisera ensuite l'infiltration (injection du produit corticoïde).
  • L'aiguille est ensuite retirée en comprimant quelques secondes le point de ponction pour refaire la même manoeuvre au niveau de l'articulation sous-jacente.

La durée moyenne de ce geste est de 30 minutes.

Bénéfices et limites de l'infiltration

Cette infiltration peut diminuer votre douleur, mais le résultat n'est pas constant.
Vous pourrez ressentir parfois une augmentation transitoire de la douleur lombaire qui peut persister pendant plusieurs jours.